15 mars 2016

Dix jours, sept villes, deux États et un Territoire

Jaipur - Jal Mahal Photo ML Henry

Le Rajasthan, c’est la splendeur de l’Inde des Maharajas, des palais flottants, des forts, des tombeaux gigantesques. C’est la magie de Jaisalmer, ville fortifiée qui surgit au milieu du désert du Thar. C’est le fourmillement des foules aux mille couleurs dans les grandes villes à l’image de Jaipur. C’est la tranquillité des eaux sacrées telles celles du lac de Pushkar. Mais le Rajasthan, c’est aussi une partie de l’Inde qui porte une empreinte touristique forte, bien qu’elle ne soit que la cinquième destination touristique du pays derrière le Tamil Nadu, le Maharashtra, l’Uttar Pradesh et Dehli. Et qui dit tourisme implanté et organisé dit mendicité très agressive, insistance forte pour des pourboires qui ne sont pas toujours justifiés, arnaques (ou tentatives) des chauffeurs de tuk-tuk et surtout, prix très élevés un peu partout. La magnificence des sites visités peut faire oublier cet aspect désagréable de la région… ou pas. D’aucuns pourront trouver particulièrement oppressante cette ambiance de « touristes/porte-monnaie » quand d’autres parviendront à s’en extraire sans problème.
Agra, c’est la ville qui abrite en son sein le joyau des joyaux et emblème incontournable de l’Inde : le Taj Mahal. Si Agra n’échappe malheureusement pas aux travers qui peuvent se développer dans un lieu très visité et mondialement connu, c’est l’étape incontournable d’un tel voyage. Voir le Taj Mahal et mourir ?
Quant à Dehli, c’est une grosse ville qui peut se révéler charmante en certains endroits tels que la vieille ville par exemple. Mais à l’instar des grandes cités dans les pays en voie de développement, on y côtoie une pauvreté criante et certaines scènes de rue sont difficiles. Davantage que celles que l’on peut croiser dans le sud du pays par exemple.
Pour un premier voyage en Inde, il se peut que ces régions ne constituent pas une porte d’entrée judicieuse. Cela pourrait faire détester d’emblée un pays qui peut montrer de bien plus belles facettes en d’autres lieux. Afin d’apprécier pleinement la beauté des sites à visiter, peut-être qu’il vaut mieux s’y rendre une fois que l’on sait que l’Inde et les Indiens, non, ce n’est pas « que ça ».

À lire, pour donner vie à tous ces lieux féériques : Une princesse se souvient (les mémoires de la Maharani de Jaipur) de Gayatri Devi

Itinéraire de dix jours, avec une arrivée à Jodhpur et un départ de Dehli:

Jour 1 : arrivée à Jodhpur
Visite de la Forteresse de Mehrangarh.
Nuit à Jodhpur.

 

Jodhpur vu du Fort de Mehrangarh Photo ML henry

Jour 2 : De Jodhpur à Jaisalmer
Départ de Jodhpur le matin et arrivée dans les contrebas de Jaisalmer en cours d’après-midi, bien que seulement 300 km séparent les deux villes.
Balade sur Garisar Lake et visite de ses temples hindous qui semblent littéralement flotter sur l’eau.
Montée à la ville fortifiée de Jaisalmer.
Promenade dans les ruelles gaies et animées de cette ville dans laquelle chaque façade de maison est une œuvre d’art à elle seule.
Nuit à Jaisalmer.

Jaisalmer Photo ML Henry

Jour 3 : Jaisalmer
Visite des Temples Jain de la ville : fins et ciselés, des merveilles. Découverte du Rajmahal Palace.
Descente dans la ville basse et visite de la Patwah-ki-Haveli.
Départ vers le désert du Thar en jeep, puis randonnée à dos de chameau jusqu’au lieu du bivouac.
Nuit dans le désert du Thar.

Désert du Thar Photo ML Henry

Jour 4 : De Jaisalmer à Jodhpur
Randonnée à dos de chameau pour rejoindre les voitures, puis départ vers Jodhpur.
Arrivée à Jodhpur en fin d’après-midi.
Promenade nocturne autour de Clock House Tower.
Nuit à Jodhpur.

Jodhpur - Clock House Photo ML Henry

Jour 5 : De Jodhpur à Pushkar
Départ de Jodhpur en milieu de matinée pour une arrivée à Pushkar en fin d’après-midi.
Promenade autour des eaux sacrées du lac de Pushkar à la tombée de la nuit.
Visite du Temple Sikh de la ville.
Nuit à Pushkar.

Lac sacré de Pushkar Photo ML Henry

Jour 6 : de Pushkar à Jaipur
Ascension de la petite colline située au sud-ouest de Pushkar pour accéder au Savitri Temple. Tôt le matin, c’est mieux : pas moins de 580 marches et une colonie de singes qui font figure de comité d’accueil.
Tentative de visite du Brahma Temple, mais refoulement à l’entrée car nous portons un sac. Pas de consigne… pas de visite !
Promenade intéressante dans les ruelles de Pushkar.
Départ pour Jaipur.
Nuit à Jaipur.

Sur les hauteurs de Pushkar Photo ML Henry

Jour 7 : Jaipur
Découverte et visite du Amber Palace à Amber (11 km de Jaipur).
Sur la route entre Amber et Jaipur, arrêt au Jal Mahal : un palais flottant absolument divin.
Visite du Palais des Vents, du City Palace et de Jantar Mantar (observatoire astronomique).
Petite flânerie au milieu des bijoutiers de la vieille ville.
Nuit à Jaipur.

Un petit bout du Palais des Vents - Jaipur Photo ML Henry

Jour 8 : de Jaipur à Fathepur Sikri (entrée dans l’État de l’Uttar Pradesh)
Route toujours et quatre heures pour parcourir 200 km. Maintenant, on le sait !
Visite de Fathepur Sikri, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Sublime là aussi !
Nuit à Agra.

Fathepur Sikri Photo ML Henry

Jour 9 : de Agra à Dehli (entrée sur le Territoire de Dehli)
Un départ aux aurores pour aller admirer le lever du soleil sur le Taj Mahal. Magique, évidemment !
Visite du Fort d’Agra, aussi appelé Fort Rouge et du Mausolée d’Itimad-ud-Daulah (aussi appelé «Baby Taj »).
Route vers Dehli.
Nuit à Dehli.

Agra Taj Mahal Photo ML Henry

 

Jour 10 : Dehli
Découverte de Jama Masjid, la grande mosquée, située dans Old Dehli.
Visite du Swaminarayan Akshardham Temple : des mesures de sécurité absolument draconiennes pour ce temple tout en or et pierres précieuses. Il y a un côté surréaliste dans cet endroit !
Enfin, visite de Humayun’s Tomb (qui aurait servi de modèle pour l’édification du Taj Mahal) et de la tour Qutb Minar.
Départ de Dehli en fin d’après-midi.

Dehli - Humayun’s Tomb Photo ML Henry

 

Posté par Version off à 14:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,