02 septembre 2016

Les cinq bonnes raisons de faire sa rentrée avec Alexandre Jardin

Laissez-nous faire!Je ne sais pas pour vous, mais en ce qui me concerne, Alexandre Jardin a bercé une partie de mon adolescence avec son magique Fanfan! Je revois encore les affiches dans le métro (j'étais Parisienne à l'époque): "Le roman d'un jeune homme qui voulut prolonger éternellement les préludes d'un amour" Ouah...  Écrit en gros sur un portrait assez flatteur, il faut l'avouer, du jeune homme qu'il était. Forcément, ça éclairait un tantinet les couloirs lugubres des changements à République!
Les années ont passé, n'est-ce pas, et  l'encre de cet écrivain surdoué a continué à couler. J'avoue avoir été moins assidue sur les romans suivants mais là, je voudrais absolument vous faire découvrir le dernier-né (il me semble... mais je n'ai rien trouvé de plus récent): Laissez-nous faire! On a déjà commencé. Et je vous préviens: c'est à mettre urgemment entre toutes les mains!
C'est en cherchant des informations sur des zèbres d'une autre espèce que j'ai découvert ses zèbres à lui. Ces "faizeux" comme il les appelle aussi. Ceux qui relèvent leurs manches et agissent, pour les autres, sans attendre que quiconque et en particulier l'institution ne leur tendent la main. Et ça marche! A l'instar d'Isabelle Larochette, créatrice de I loge you ou de Vincent Safrat fondateur de Lire c'est partir.
Alexandre Jardin a décidé de mutualiser leurs compétences en fondant un mouvement: BleuBlancZébre, l'idée étant de créer une dynamique nationale à l'image de celle de ces drôles de zèbres. Et à travers eux, de remettre en route notre beau pays la France!
Laissez-nous faire! est l'histoire de la genèse de cette initiative. Alexandre (je vais me permettre de l'appeler Alexandre car après Fanfan et Laissez-nous faire! j'ai presque l'impression de le connaître!) s'appuie sur une pièce en dix actes: les dix événements qui ont marqué sa vie, forgeant son amour pour la France et son désir de ne pas subir pour au contraire, faire. Entre ces dix actes, il raconte l'histoire des zèbres. C'est contagieusement (j'adore inventer des mots!) enthousiasmant et c'est LE LIVRE à se procurer pour vivre pleinement ce début d'année.
En cinq points (comme à l'école, c'est la rentrée!):

  •  D'abord parce que c'est très bien écrit. Ça coule tout seul, c'est enlevé, relevé, bien élevé. Le vocabulaire est merveilleusement choisi. D'ailleurs, je vais oser le lâcher: Alexandre, je suis affreusement jalouse de votre plume.
  • Oh surprise, on apprend que la solution ne vient pas d'un gouvernement que nous pourrions imaginer faible ou incompétent (et nous croire ainsi tout perdus!). Non! La, ou plutôt les, solution(s) vien(nen)t de nous. Et ça, c'est une nouvelle formidable: " [...] nous Français, ne sommes pas des veaux mais bien des zèbres! de drôles de zèbres assez libres pour raisonner en dehors du cadre dans nos territoires quand à Paris cela ne fonctionne plus. J'ose croire que nous serons capables de tirer parti de notre génie." C'est Alexandre qui le dit!
  • Il paraît que tout dépend de notre façon de regarder les choses, pas forcément des choses en elles-mêmes! Autre bonne nouvelle, nous ne sommes pas des victimes; il suffit de regarder autour de nous, la solution est là. Et voilà! changer de regard pour changer le monde: "[...] le réel recèle toujours plus de solutions inattendues que ce qu'on imagine." (Toujours Alexandre!)
  • Tellement simple qu'on l'aurait presque oublié... la joie se décide! Alexandre est là pour nous le rappeler, il n'appartient qu'à nous d'être joyeux :"La joie ne dépend pas des circonstances, ni des baffes inouïes que la vie administre. Elle procède entièrement du coeur ". Et toc!
  • Bon, vous l'avez compris, c'est un livre qui requinque, qui donne envie de vivre et d'agir. "J'aime qu'il se passe quelque chose; et s'il ne se passe rien, je fais en sorte qu'il se passe quelque chose" (Churchill cette fois!)

De façon très personnelle, mon action zébresque consiste à laisser vacante une place chaude et douillette dans l'Education nationale pour aller agir ailleurs... J'attends avec impatience que vous nous partagiez les vôtres!
Bonne journée à tous!






Posté par Version off à 11:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,